sur l’étape 19 :

- de Burgos à León -

168 km

parcourus en...

8 jours

de marche

A l'arrivée à León :
2845 km

parcourus en...

130 jours

depuis le Mt St Michel

Cette étape, entre Burgos et León, est la 19ème depuis notre départ du Mont-Saint-Michel (voir accueil).
A Burgos, nous rejoignons le fameux Camino Francés, qui va de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago. L'ambiance change avec l'étape précédente, car nous retrouvons les centaines de pèlerins venant de France. Beau chemin, un peu plat pour certains, traversant la célèbre Castille et León, avec de multiples rencontres.
Photos de l'étape 19

  • Reprise de notre chemin après 6 mois d’arrêt suite à notre arrivée à Burgos, le 25 septembre 2018
  • Nous avons un petit programme de 8 jours de marche et sommes très heureux de reprendre le chemin par un beau temps de mai
  • Après notre guide "Gérard du Camino" d'Irun à Burgos, nous allons utiliser le célèbre guide Miam Miam Dodo «Saint-Jean-Pied-de-Port / Santiago»
  • Nous avons rejoint Burgos par avion jusqu’à Madrid, puis le train jusqu’à Burgos (pour le transfert à Madrid entre avions et train : aller au Terminal 4, puis prendre le train navette direct jusqu’à la gare de Chamartin)
  • La plupart des réservations d’hébergement ont été faites sur booking.com et deux en direct
  • Ne pouvant les porter, nous avons prévu de confier nos bagages tous les matins à « Camino Facil », site de transport de bagages. Ce qui devrait représenter une amélioration sensible par rapport au système de taxis de l’étape précédente, en logistique et financièrement…
  • A notre arrivée et en attendant avec impatience de prendre le chemin : promenade dans Burgos, visite de la cathédrale et première nuit au NH Collection, hôtel installé dans un ancien monastère; un peu vieillot, mais sympa et beau quartier

Carte de l'etape 19

Au fil des jours de l’étape 19 :

1de Burgos à Hornillos del Camino (Jour 123) :
  • le mardi 21 mai 2019
  • départ tardif à 9h30 après avoir fait tamponner les Credential à l’accueil de la Cathédrale
  • la sortie de la ville se fait en longeant une rivière et en retrouvant le chemin, très bien balisé
  • par rapport à l’étape entre Irun et Burgos, nous sommes immédiatement frappés par le nombre de pèlerins sur le chemin. Il est rare de ne pas en voir devant ou derrière, alors que nous avions rencontré 5 pèlerins sur les douze jours de l’étape précédente. Il y a aussi quelques pèlerins à vélo, ce qui est moins agréable…
  • arrêt sandwich à Rabé de las Calzadas au café de la Pena près du monastère. Le patron-serveur nous donne deux reproductions de la médaille miraculeuse de la rue du Bac, qui vont nous accompagner jusqu’à Santiago et revenir avec nous à la maison
  • arrivée à 16 heures : pas mal de marche en longeant des routes et autoroutes, mais aussi de très beaux chemins dans les champs
  • 21 km

  • Météo : très beau temps toute la journée, un peu chaud vers la fin
  • Etape : La Casa del Abuelo à Hornillos, réservé en direct. Plutôt folklo et bruyant. Dîner moyen et pas de petit-déjeuner
2de Hornillos del Camino à Castrojeriz (Jour 124) :
  • le mercredi 22 mai 2019
  • départ à 7h15 sans petit-déjeuner, après une nuit animée dans l’albergue mal insonorisée et avec des pèlerins couche-tard et d’autres lève-tôt
  • un très beau chemin avec toujours beaucoup de monde… On va sans doute s’y habituer
  • arrêt à Hontanas pour acheter des sandwichs et boire un café
  • halte dans le couvent de San Anton, belles ruines qui rappellent Jumièges, en moins grandes
  • arrivée vers 15 heures à Castrojeriz
  • 19 km

  • Météo : très beau temps
  • Etape : Albergue Orion : très bon accueil par un couple anglo/coréen dans une auberge en très bon état. Dîner coréen très agréable avec un couple de français et un couple de taiwanais
3de Castrojeriz à Boadilla del Camino (Jour 125) :
  • le jeudi 23 mai 2019
  • départ à 7h45 après un petit-déjeuner frugal à l’albergue
  • on marche un peu derrière la foule partie plus tôt
  • la traversée de Castrogeriz est sympa avec ses rues recouvertes d’un dallage de pierres. Cela étant, beaucoup de maisons sont à vendre ou en ruines : le chemin est une source de prospérité, mais ne règle pas tous les problèmes…
  • arrêt déjeuner à Itero de la Vega
  • à la reprise du chemin, à nouveau la foule dont il faut se distancer pour pouvoir écouter nos conférences sur les smartphones
  • arrivée à Boadilla del Camino 13h30. La plupart des pèlerins continuaient jusqu’à Fromista. Eglise avec multiples cigognes, qui rappellent l’Alsace.
  • 20 km

  • Météo : temps couvert
  • Etape : hôtel rural « En El Camino » : très bien. Dîner à l’auberge à côté avec de pèlerins bretons et sympas
4de Boadilla del Camino à Carrion de los Condes (Jour 126) :
  • le vendredi 24 mai 2019
  • lever à 6 heures et départ à 7h20 après un petit déjeuner léger à l’auberge d’à côté. Les cigognes étaient déjà levées…
  • début de chemin très beau avec passage le long du Canal de Castilla. Ensuite, chemin le long de la route jusqu’à Carrion : confortable, mais moins drôle
  • pas de déjeuner et grignotage sorti du sac
  • belles rencontres : Lina du Québec et Myriam de Slovénie avec lesquelles nous marchons un peu. On rencontre également une dame seule qui vient du Texas juste pour faire le chemin
  • arrivée à 14h30 à Carrion
  • on manque la célèbre messe des pèlerins… pourtant signalée par un cousin.
  • 24 km

  • Météo : beau temps et pas trop chaud
  • Etape : Real Monasterio de San Zoilo, une étape pas adaptée aux pèlerins : dîner à 20h et petit-déjeuner à 8h… Vieillot et prétentieux, sans raison. Dîner en ville (plus d’un km aller et retour)
5de Carrion de los Condes à Ledigos (Jour 127) :
  • le samedi 25 mai 2019
  • lever à 6h (on a éteint à 22 heures) et départ à 7h25 après un pique-nique dans la chambre car le petit-déjeuner ouvrait à 8h
  • on trouve un bar dans une station-service à 500 m sur le chemin, puis on se lance pour le fameux désert de 17 km… C’est-à-dire aucun village sur toute la distance, pas de boisson et peu d’ombre. Des amis nous en avaient fait une description inquiétante… Nous avons finalement été agréablement surpris
  • on retrouve nos ami(e)s Lina et Myriam, ainsi que Luc et Sylvia, intéressés par les druides et les puissances de l’esprit qui habitent le chemin. On rencontre aussi plein d’autres copains, généralement français, sauf une sud-coréenne qui discute longuement avec nous
  • nouveauté dans « le désert » : une guinguette genre food truck où nous prenons un pot bienfaiteur, avant d’arriver dans un bar-albergue à Calzadilla de la Cueza au bout des 17 km où nous déjeunons
  • arrivée à Ledigos à 3 heures
  • 23 km

  • Météo : très beau temps et chemin finalement très agréable
  • Etape : Albergue La Morena : très bien, simple mais propre et bien décorée. Très bon dîner au resto avec un couple d’Irlandais sympa qui réside en été à Malaga
6de Ledigos à Bercianos del Real Camino (Jour 128) :
  • le dimanche 26 mai 2019
  • départ à 7h20 après un petit-déjeuner léger à l’albergue
  • alternance de sentiers en pleine nature et le long de routes peu passantes
  • arrêt repos vers 10 heures avec le trio des jeunes français
  • route longue avec beaucoup de soleil un peu chaud, même si le chemin est souvent bordé d’arbres récemment plantés
  • arrivée à 16h à Bercianos
  • 27 km

  • Météo : très beau temps et chaleur en début d’après-midi
  • Etape : Albergue Rivero : moyen et bruyant. Dîner sur place moyen
7de Bercianos del Real Camino à Mansilla Mayor (Jour 129) :
  • le lundi 27 mai 2019
  • compte-tenu de la chaleur de la veille, après s’être couché à 21h30, nous nous levons à 5h30, petit-déjeuner à 5h50 et départ record à 6H15
  • il fait jour lors du départ et on retrouve le sentier qui longe la petite route
  • beau temps et rando agréable à la fraîche
  • malheureusement, entre El Burgo Ranero et Religios, deux des quatre jambes de l’équipe ressentent une forte douleur qui oblige à ralentir puis à s’arrêter à Religios.
  • comme cela ne s’améliore pas, nous terminons la marche de la journée en taxi entre Religios et Mansilla Mayor où nous arrivons à 14h30… sans problème de chaleur
  • 20 km réellement marchés, mais on comptera 28 km pour ne pas fausser les chiffres pour ceux qui voudraient faire cette étape…

  • Météo : très beau temps
  • Etape : Hôtel Rural Joaco : auberge de 5 chambres très bien tenue pas un couple sympathique qui se prête au jeu de fêter l’anniversaire de Béatrice. Dîner bon et copieux à côté de pèlerins de Rodez et bon petit-déjeuner. L’hôtel n’est pas directement sur le chemin qui passe un peu au nord, mais les patrons valent le détour…
8de Mansilla Major à León (Jour 130) :
  • le mardi 28 mai 2019
  • lever à 6h00, petit-déjeuner à 6h30 et départ à 7h15 avec une rose sur le sac, depuis notre joli hôtel en empruntant un nouveau sentier pour rejoindre le sentier principal à Villamoros de Mansilla, deux kilomètres plus loin
  • malgré le problème rencontré la veille, les jambes fonctionnent encore, mais plus lentement : environ 3,5 km/h. Ce qui nous vaut d’être doublés en permanence avec des remarques et encouragements sympathiques (on n’est pas les premiers « à traîner la jambe » sur le sentier et on a vu des pèlerins beaucoup plus handicapés…). Pour ceux que cela pourrait intéresser, il s’agissait sans doute d’une périostite due à une marche soutenue sur un terrain plat… Pour l’étape suivante, en septembre, des manchons de compression ont permis d’éviter le problème
  • on rejoint la périphérie de León en fin de matinée, puis empruntons un bus à l’intérieur de la ville pour rejoindre notre hôtel
  • dans l’après-midi, visite de la ville : très belle cathédrale (façade en travaux), Basilique de San Isidoro et vieilles rues. Messe à 18h dans une chapelle de la Cathédrale avec beaucoup de pèlerins
  • 14 km effectivement marchés, mais 18 km porte à porte si on compte les 4 km en bus dans la ville

  • Météo : temps superbe avec petite brise, idéal pour marcher
  • Etape : récompense de cette étape : Real Colegiata de San Isodoro. Superbe hôtel avec cloître intérieur et de grandes chambres modernes

Quelques conclusions sur cette 19ème étape :

  • Excellente poursuite de la partie espagnole de notre marche avec cette fois une forte concentration de pèlerins. C’est impressionnant et inédit pour nous de voir en permanence des marcheurs devant et derrière, de se faire doubler et de doubler (un petit peu…)
  • Par contre, nous touchons pour la première fois à ce qui fait le grand charme de ce chemin de Saint-Jacques : les rencontres avec les pèlerins sur le chemin, dans les restaurants et les hôtels, de toutes les nationalités. De vraies relations se créent de jour en jour et c’est très agréable. Il semble que de nombreux marcheurs pèlerins viennent pour cela, plus que pour l’aspect spirituel du chemin
  • Le signe de connivence et de sympathie entre les pèlerins, et avec la population, est le fameux « Buen Camino ! », échangé à longueur de journée !
  • Pas de problèmes avec les hébergements, sachant que ceux qui nous laissent le meilleur souvenir ne sont pas forcément les plus chers
  • Nous avons trouvé les paysages agréables, mais avons beaucoup marché le long de routes et des voitures, même s’il y a un effort constant d’isoler, et de planter d’arbres le sentier pour les marcheurs
  • Nous avons été agréablement surpris par le chant de multiples oiseaux et par les nombreuses cigognes. Super et réconfortant !
  • Nous avons eu un temps excellent, avec pas une goutte de pluie, même si des départs matinaux nous ont permis d’éviter les grosses chaleurs présentes en cette saison en Castille-et-León
  • En résumé, une très belle semaine et beaucoup de bons souvenirs…

Les photos de l'étape 19

 
Failed to get data. Error:
Request is missing required authentication credential. Expected OAuth 2 access token, login cookie or other valid authentication credential. See https://developers.google.com/identity/sign-in/web/devconsole-project.

ETAPE 18

Cliquez ici

ETAPE 20

Cliquez ici

Etape 19 :

de Burgos à Leon

Cette étape, entre Burgos et León, est la 19ème depuis notre départ du Mont-Saint-Michel (voir accueil).
A Burgos, nous rejoignons le fameux Camino Francés, qui va de Saint-Jean-Pied-de-Port à Santiago. L'ambiance change avec l'étape précédente, car nous retrouvons les centaines de pèlerins venant de France. Beau chemin, un peu plat pour certains, traversant la célèbre Castille et León, avec de multiples rencontres.
Photos de l'étape 19

  • Reprise de notre chemin après 6 mois d’arrêt suite à notre arrivée à Burgos, le 25 septembre 2018
  • Nous avons un petit programme de 8 jours de marche et sommes très heureux de reprendre le chemin par un beau temps de mai
  • Après notre guide "Gérard du Camino" d'Irun à Burgos, nous allons utiliser le célèbre guide Miam Miam Dodo «Saint-Jean-Pied-de-Port / Santiago»
  • Nous avons rejoint Burgos par avion jusqu’à Madrid, puis le train jusqu’à Burgos (pour le transfert à Madrid entre avions et train : aller au Terminal 4, puis prendre le train navette direct jusqu’à la gare de Chamartin)
  • La plupart des réservations d’hébergement ont été faites sur booking.com et deux en direct
  • Ne pouvant les porter, nous avons prévu de confier nos bagages tous les matins à « Camino Facil », site de transport de bagages. Ce qui devrait représenter une amélioration sensible par rapport au système de taxis de l’étape précédente, en logistique et financièrement…
  • A notre arrivée et en attendant avec impatience de prendre le chemin : promenade dans la ville, visite de la cathédrale et première nuit au NH Collection de Burgos, hôtel installé dans un ancien monastère. Un peu vieillot, mais sympa et beau quartier

Carte de l'etape 19

Au fil des jours de l’étape 19 :

1de Burgos à Hornillos del Camino (Jour 123) :
  • le mardi 21 mai 2019
  • départ tardif à 9h30 après avoir fait tamponner les Credential à l’accueil de la Cathédrale
  • la sortie de la ville se fait en longeant une rivière et en retrouvant le chemin, très bien balisé
  • par rapport à l’étape entre Irun et Burgos, nous sommes immédiatement frappés par le nombre de pèlerins sur le chemin. Il est rare de ne pas en voir devant ou derrière, alors que nous avions rencontré 5 pèlerins sur les douze jours de l’étape précédente. Il y a aussi quelques pèlerins à vélo, ce qui est moins agréable…
  • arrêt sandwich à Rabé de las Calzadas au café de la Pena près du monastère. Le patron-serveur nous donne deux reproductions de la médaille miraculeuse de la rue du Bac, qui vont nous accompagner jusqu’à Santiago et revenir avec nous à la maison
  • arrivée à 16 heures : pas mal de marche en longeant des routes et autoroutes, mais aussi de très beaux chemins dans les champs
  • 21 km

  • Météo : très beau temps toute la journée, un peu chaud vers la fin
  • Etape : La Casa del Abuelo à Hornillos, réservé en direct. Plutôt folklo et bruyant. Dîner moyen et pas de petit-déjeuner
2de Hornillos del Camino à Castrojeriz (Jour 124) :
  • le mercredi 22 mai 2019
  • départ à 7h15 sans petit-déjeuner, après une nuit animée dans l’albergue mal insonorisée et avec des pèlerins couche-tard et d’autres lève-tôt
  • un très beau chemin avec toujours beaucoup de monde… On va sans doute s’y habituer
  • arrêt à Hontanas pour acheter des sandwichs et boire un café
  • halte dans le couvent de San Anton, belles ruines qui rappellent Jumièges, en moins grandes
  • arrivée vers 15 heures à Castrojeriz
  • 19 km

  • Météo : très beau temps
  • Etape : Albergue Orion : très bon accueil par un couple anglo/coréen dans une auberge en très bon état. Dîner coréen très agréable avec un couple de français et un couple de taiwanais
3de Castrojeriz à Boadilla del Camino (Jour 125) :
  • le jeudi 23 mai 2019
  • départ à 7h45 après un petit-déjeuner frugal à l’albergue
  • on marche un peu derrière la foule partie plus tôt
  • la traversée de Castrogeriz est sympa avec ses rues recouvertes d’un dallage de pierres. Cela étant, beaucoup de maisons sont à vendre ou en ruines : le chemin est une source de prospérité, mais ne règle pas tous les problèmes…
  • arrêt déjeuner à Itero de la Vega
  • à la reprise du chemin, à nouveau la foule dont il faut se distancer pour pouvoir écouter nos conférences sur les smartphones
  • arrivée à Boadilla del Camino 13h30. La plupart des pèlerins continuaient jusqu’à Fromista. Eglise avec multiples cigognes, qui rappellent l’Alsace.
  • 20 km

  • Météo : temps couvert
  • Etape : hôtel rural « En El Camino » : très bien. Dîner à l’auberge à côté avec de pèlerins bretons et sympas
4de Boadilla del Camino à Carrion de los Condes (Jour 126) :
  • le vendredi 24 mai 2019
  • lever à 6 heures et départ à 7h20 après un petit déjeuner léger à l’auberge d’à côté. Les cigognes étaient déjà levées…
  • début de chemin très beau avec passage le long du Canal de Castilla. Ensuite, chemin le long de la route jusqu’à Carrion : confortable, mais moins drôle
  • pas de déjeuner et grignotage sorti du sac
  • belles rencontres : Lina du Québec et Myriam de Slovénie avec lesquelles nous marchons un peu. On rencontre également une dame seule qui vient du Texas juste pour faire le chemin
  • arrivée à 14h30 à Carrion
  • on manque la célèbre messe des pèlerins… pourtant signalée par un cousin.
  • 24 km

  • Météo : beau temps et pas trop chaud
  • Etape : Real Monasterio de San Zoilo, une étape pas adaptée aux pèlerins : dîner à 20h et petit-déjeuner à 8h… Vieillot et prétentieux, sans raison. Dîner en ville (plus d’un km aller et retour)
5de Carrion de los Condes à Ledigos (Jour 127) :
  • le samedi 25 mai 2019
  • lever à 6h (on a éteint à 22 heures) et départ à 7h25 après un pique-nique dans la chambre car le petit-déjeuner ouvrait à 8h
  • on trouve un bar dans une station-service à 500 m sur le chemin, puis on se lance pour le fameux désert de 17 km… C’est-à-dire aucun village sur toute la distance, pas de boisson et peu d’ombre. Des amis nous en avaient fait une description inquiétante… Nous avons finalement été agréablement surpris
  • on retrouve nos ami(e)s Lina et Myriam, ainsi que Luc et Sylvia, intéressés par les druides et les puissances de l’esprit qui habitent le chemin. On rencontre aussi plein d’autres copains, généralement français, sauf une sud-coréenne qui discute longuement avec nous
  • nouveauté dans « le désert » : une guinguette genre food truck où nous prenons un pot bienfaiteur, avant d’arriver dans un bar-albergue à Calzadilla de la Cueza au bout des 17 km où nous déjeunons
  • arrivée à Ledigos à 3 heures
  • 23 km

  • Météo : très beau temps et chemin finalement très agréable
  • Etape : Albergue La Morena : très bien, simple mais propre et bien décorée. Très bon dîner au resto avec un couple d’Irlandais sympa qui réside en été à Malaga
6de Ledigos à Bercianos del Real Camino (Jour 128) :
  • le dimanche 26 mai 2019
  • départ à 7h20 après un petit-déjeuner léger à l’albergue
  • alternance de sentiers en pleine nature et le long de routes peu passantes
  • arrêt repos vers 10 heures avec le trio des jeunes français
  • route longue avec beaucoup de soleil un peu chaud, même si le chemin est souvent bordé d’arbres récemment plantés
  • arrivée à 16h à Bercianos
  • 27 km

  • Météo : très beau temps et chaleur en début d’après-midi
  • Etape : Albergue Rivero : moyen et bruyant. Dîner sur place moyen
7de Bercianos del Real Camino à Mansilla Mayor (Jour 129) :
  • le lundi 27 mai 2019
  • compte-tenu de la chaleur de la veille, après s’être couché à 21h30, nous nous levons à 5h30, petit-déjeuner à 5h50 et départ record à 6H15
  • il fait jour lors du départ et on retrouve le sentier qui longe la petite route
  • beau temps et rando agréable à la fraîche
  • malheureusement, entre El Burgo Ranero et Religios, deux des quatre jambes de l’équipe ressentent une forte douleur qui oblige à ralentir puis à s’arrêter à Religios.
  • comme cela ne s’améliore pas, nous terminons la marche de la journée en taxi entre Religios et Mansilla Mayor où nous arrivons à 14h30… sans problème de chaleur
  • 20 km réellement marchés, mais on comptera 28 km pour ne pas fausser les chiffres pour ceux qui voudraient faire cette étape…

  • Météo : très beau temps
  • Etape : Hôtel Rural Joaco : auberge de 5 chambres très bien tenue pas un couple sympathique qui se prête au jeu de fêter l’anniversaire de Béatrice. Dîner bon et copieux à côté de pèlerins de Rodez et bon petit-déjeuner. L’hôtel n’est pas directement sur le chemin qui passe un peu au nord, mais les patrons valent le détour…
8de Mansilla Major à León (Jour 130) :
  • le mardi 28 mai 2019
  • lever à 6h00, petit-déjeuner à 6h30 et départ à 7h15 avec une rose sur le sac, depuis notre joli hôtel en empruntant un nouveau sentier pour rejoindre le sentier principal à Villamoros de Mansilla, deux kilomètres plus loin
  • malgré le problème rencontré la veille, les jambes fonctionnent encore, mais plus lentement : environ 3,5 km/h. Ce qui nous vaut d’être doublés en permanence avec des remarques et encouragements sympathiques (on n’est pas les premiers « à traîner la jambe » sur le sentier et on a vu des pèlerins beaucoup plus handicapés…). Pour ceux que cela pourrait intéresser, il s’agissait sans doute d’une périostite due à une marche soutenue sur un terrain plat… Pour l’étape suivante, en septembre, des manchons de compression ont permis d’éviter le problème
  • on rejoint la périphérie de León en fin de matinée, puis empruntons un bus à l’intérieur de la ville pour rejoindre notre hôtel
  • dans l’après-midi, visite de la ville : très belle cathédrale (façade en travaux), Basilique de San Isidoro et vieilles rues. Messe à 18h dans une chapelle de la Cathédrale avec beaucoup de pèlerins
  • 14 km effectivement marchés, mais 18 km porte à porte si on compte les 4 km en bus dans la ville

  • Météo : temps superbe avec petite brise, idéal pour marcher
  • Etape : récompense de cette étape : Real Colegiata de San Isodoro. Superbe hôtel avec cloître intérieur et de grandes chambres modernes

Quelques conclusions sur cette 19ème étape :

  • Excellente poursuite de la partie espagnole de notre marche avec cette fois une forte concentration de pèlerins. C’est impressionnant et inédit pour nous de voir en permanence des marcheurs devant et derrière, de se faire doubler et de doubler (un petit peu…)
  • Par contre, nous touchons pour la première fois à ce qui fait le grand charme de ce chemin de Saint-Jacques : les rencontres avec les pèlerins sur le chemin, dans les restaurants et les hôtels, de toutes les nationalités. De vraies relations se créent de jour en jour et c’est très agréable. Il semble que de nombreux marcheurs pèlerins viennent pour cela, plus que pour l’aspect spirituel du chemin
  • Le signe de connivence et de sympathie entre les pèlerins, et avec la population, est le fameux « Buen Camino ! », échangé à longueur de journée !
  • Pas de problèmes avec les hébergements, sachant que ceux qui nous laissent le meilleur souvenir ne sont pas forcément les plus chers
  • Nous avons trouvé les paysages agréables, mais avons beaucoup marché le long de routes et des voitures, même s’il y a un effort constant d’isoler, et de planter d’arbres le sentier pour les marcheurs
  • Nous avons été agréablement surpris par le chant de multiples oiseaux et par les nombreuses cigognes. Super et réconfortant !
  • Nous avons eu un temps excellent, avec pas une goutte de pluie, même si des départs matinaux nous ont permis d’éviter les grosses chaleurs présentes en cette saison en Castille-et-León
  • En résumé, une très belle semaine et beaucoup de bons souvenirs…

Les photos de l'étape 19

 
Failed to get data. Error:
Request is missing required authentication credential. Expected OAuth 2 access token, login cookie or other valid authentication credential. See https://developers.google.com/identity/sign-in/web/devconsole-project.
261 km

Parcourus

12 jours

de marche

2416 km

depuis le Mt St Michel

110 jours

depuis le Mt St Michel